Une descente village de Mourkou dans la sous-préfecture de Linia pour sensibiliser sur la malnutrition et enregistrer les doléances des villageois.

L’association Urgence contre la faim a effectué une descente dans le village de Mourkou dans la sous-préfecture de Linia pour sensibiliser sur la malnutrition et enregistrer les doléances des villageois.

Au menu de ces échanges avec ces cultivateurs, figurent des tests de dépistage des enfants malnutris, des conseils et orientations et des doléances. Pour le président de l’association  Urgence contre la faim, Mahamat Alifa Abouna, la lutte contre la faim est le cheval de bataille de sa structure.  Toujours est-il pour lui d’affirmer que la faim est un fait réel dans la sous-région. En guise de conseils, Mahamat Alifa Abouna et ses membres ont demandé aux parents des enfants malnutris de donner des aliments riches qui peuvent redonner la santé à ces enfants ; aux cultivateurs de produire plus durant cette saison pluvieuse qui s’annonce bonne. La question de la scolarisation des enfants en général et des filles en particulier n’a pas été passée sous silence.

Dans le chapitre des doléances, les villageois ont exprimé des besoins qui vont des structures sanitaires, éducatives aux machines agricoles. Le président de l’Urgence contre la faim et ses staff  ont promis plaider auprès des autres ONG et du gouvernements pour la satisfaction de ces besoins.

A la fin de la rencontre, des sucres et des cadeaux aux enfants ont été remis par l’organisation en guise d’encouragement

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.